Patrimoines improvisés

En septembre 2022, dans le cadre des Journées du Patrimoine religieux, plusieurs artistes du regroupement Valédar ont été invités à participer à un exercice de médiation artistique inspiré des magnifiques vitraux ornant les murs du Musée de société des Deux-Rives (MUSO). Que nous réservait cet exercice? Une bonne part d’inconnu : ce n’est que plusieurs semaines après que les artistes ont terminé leurs œuvres. De cette expérience a essaimé l’idée de tenir une exposition temporaire plus spontanée et éclectique, réunissant à la fois les œuvres réalisées durant la médiation artistique ainsi que d’autres œuvres réalisées par d’autres artistes membres du regroupement Valédar et ayant pour thème le patrimoine industriel ou religieux de Salaberry-de-Valleyfield. Nous vous présentons donc du 7 au 29 janvier l’exposition « Patrimoines improvisés » Les artistes : Crystel André | Daniel Côté | Francine Gagné | Ghyslaine Payant...

En savoir plus

Manteaux, étoles et manchons : la fourrure dans tous ses états!

La traite des fourrures est un élément fondateur du Canada. La trappe du castor, en particulier, est aussi ancienne que l’établissement des premiers colons en Nouvelle-France. Elle est aussi la base des premiers échanges commerciaux entre les Européens et les Premières Nations. Au 20e siècle, Montréal devient l’un des plus importants centres manufacturiers de produits de la fourrure au monde. Au Québec, se vêtir de fourrure est alors une pratique vestimentaire bien établie. Si les années 1980 marquent le déclin du domaine de la fourrure, voilà qu’une timide reprise de l’activité se fait sentir au début du 21e siècle et que l’acceptabilité sociale se manifeste avec le recyclage des fourrures anciennes. La plupart du temps, les entreprises sont familiales et léguées de génération en génération. Ce modèle d’affaires est justement celui qui a presque complètement disparu. L’exposition temporaire Manteaux, étoles...

En savoir plus

MoCo : L’Étoffe d’une ville

L’histoire du textile comme vous ne l’avez jamais touchée… à découvrir au MUSO. MoCo : L’Étoffe d’une ville est une exposition tramée de plusieurs histoires qui se mêlent et s’enchaînent. À travers une cinquantaine de témoignages, des centaines de photographies et des artefacts signifiants, elle vous fait découvrir l’histoire de l’industrialisation au Canada, dès le début du 20e siècle. Venez visiter cette exposition unique  au Musée de société des Deux-Rives, à Salaberry-de-Valleyfield. Coût d'entrée : 7,50$ Vernissage de l'exposition permanente MoCo : L'Étoffe d'une ville, le dimanche 21 septembre 2014, en présence de madame Hélène David, Ministre de la Culture et des Communications du Québec : https://www.youtube.com/watch?v=7I7t9Ox8lAg Mathieu Tremblay, responsable des expositions et des collections du Musée, nous parle des étapes de préparation de cette grande exposition permanente : https://www.youtube.com/watch?v=M0UqCi23k0A Capsule sur l'arrivée du coton, l'ouvraison et le cardage :...

En savoir plus