Les industries et l’effort de guerre


Une exposition originale signée Musée de société des Deux-Rives…

Visuel camp

La Deuxième Guerre mondiale est déclarée en septembre 1939. Elle oppose les forces de l’Axe (l’Allemagne, le Japon et l’Italie) aux forces alliées, englobant la Pologne, le Royaume-Uni, la France, l’Union soviétique, les États-Unis et la Chine. Le Canada ne tarde pas à y faire son entrée aux côtés du Royaume-Uni. Tout au long de la guerre, le Canada fournit matériel, soldats et denrées. Cette contribution, qui se développe
sur plusieurs plans, est appelée l’effort de guerre.

Au Canada, la Deuxième Guerre mondiale transforme le monde industriel, notamment, par l’arrivée des femmes sur le marché du travail. À Salaberry-de-Valleyfield, des usines comme la Montreal Cotton et la Nichols Chemical Co. Ltd se transforment et s’adaptent aux exigences de la guerre. Ces nouveaux besoins sont nombreux et variés : armements de toutes sortes, matériel de guerre pour les soldats partis combattre en Europe, articles de base et nourriture pour les populations durement affectées et plus encore. Par ailleurs, de nouvelles industries naissent afin de répondre à ces impératifs. C’est entre autres le cas de la Defence Industries Limited (D.I.L.), aujourd’hui General Dynamics , fondée à Valleyfield en 1941.

Valleyfield est déjà reconnue pour son dynamisme industriel au moment où la guerre commence. Il est donc évident qu’elle joue un rôle déterminant dans la production du pays, notamment en ce qui concerne la fabrication de munitions. Or, la contribution de Valleyfield se fait sur bien d’autres plans que celui militaire. Les industries et la population répondent à l’appel du gouvernement fédéral et dépassent très souvent les objectifs fixés.

Visuel camp

Dans le cadre du programme sur les commémorations des grandes guerres organisé par Patrimoine Canada, l’équipe du Musée a mis sur pied cette exposition unique qui met en valeur le dynamisme de notre ville en ce temps difficile. Une collaboration extraordinaire a été créée avec General Dynamics, ce qui a permis à l’exposition de présenter plusieurs pièces d’archives et d’artefacts. Photos, témoignages et objets d’époque attendent les passionnés d’histoire jusqu’au 1er octobre prochain.

Prolonger l’expérience de l’exposition
Parce que les usines de guerre ont beaucoup à raconter, mais surtout parce qu’elles ont marqué le paysage de la ville, le Musée propose aux visiteurs un circuit automobile qui permet de retracer ces usines et les quartiers d’ouvriers spécialement construits pour l’industrie militaire. Le circuit est téléchargeable sur le site Web du musée ou disponible au comptoir d’accueil.

L’effort de guerre
Dans le contexte du 21e siècle, où on a parfois l’impression d’être en guerre perpétuelle avec les attaques terroristes, les fermetures de frontières, les propos et actions qui remettent en cause les valeurs de liberté et d’égalité, etc. l’équipe du Musée vous invite à faire un effort de guerre en créant et en portant fièrement un macaron de solidarité. Un petit geste, tissé serré, qui vous invite à vous afficher comme étant pour l’humanité, sans distinction et sans exclusion. Un geste simple qui, nous le souhaitons, aura une grande portée. À faire lors de votre visite chez nous!

Circuit-découverte :

FRANÇAIS : Rallye – MUSO
ENGLISH : Rally – MUSO